InfraNum
10 ans du Plan France Très Haut Débit :
« le jeu collectif doit se poursuivre »

Philippe Le Grand, Président d’InfraNum, est aujourd’hui aux côtés de Jean-Noël Barrot, Ministre délégué en charge du numérique, lors d’une visite officielle qui a mené la délégation du Périgord à la Gironde, sur les traces des Réseaux d’Initiative Publique et des zones AMII.

Un déplacement qui a pour but de souligner le succès du Plan gouvernemental France Très Haut Débit alors que celui-ci souffle ses 10 bougies.

« Un succès collectif » se réjouit Philippe Le Grand qui explique que « en 10 ans, la fédération a su rassembler tous les acteurs industriels aux côtés des collectivités et de l’Etat pour atteindre les objectifs du Plan France Très Haut Débit (THD). Cette démarche collective a permis au chantier de se terminer dans les temps et place ainsi la France en tête du classement dans le déploiement de la fibre en Europe ».

Conscients de la place centrale des infrastructures numériques dans la transformation des territoires, les 230 entreprises membres de la fédération InfraNum ont su se mobiliser pour accomplir une prouesse industrielle remarquable :

  • Le déploiement de 38 millions de prises fin 2023 ;  
  • Le raccordement de plus de 21 millions d’abonnés à la fibre ;
  • La création de 40.000 emplois dans les métiers de la fibre.

A l’occasion des 10 ans du plan THD, InfraNum réaffirme l’engagement de la filière à continuer à travailler étroitement avec les collectivités et l’État, au service de cette politique publique d’intérêt national.

Et la partie n’est pas terminée…

« Le plan ne sera un succès que si nous arrivons à garantir l’égalité d’accès numérique entre tous les Français, la pérennité des réseaux et la solidarité entre les territoires pour une exploitation durable ».

C’est pourquoi, Philippe Le Grand a profité de cette rencontre avec le Ministre pour lui rappeler les attentes pressantes des membres de la filière vis-à-vis du Gouvernement, à savoir :

  • La mise en place d’une structure nationale de financement intelligent et économe en argent public, notamment pour apporter une réponse aux besoins de raccordements complexes ;
  • Une réponse nationale aux enjeux de résilience des réseaux. 3 scenarios ont été présentés afin de protéger et pérenniser les segments sensibles ;
  • La création d’un Fonds de Péréquation des Réseaux Optiques visant à assurer l’équilibre économique long terme des réseaux ;
  • Un accompagnement national pour rendre les métiers de la filière plus visibles et attractifs, afin de pallier les difficultés de recrutements et de se préparer aux chantiers d’avenir notamment à celui lié au retrait du cuivre.

« Dix ans après le début du Plan France THD, la transformation numérique des territoires continue. La filière est mobilisée et engagée pour affronter les enjeux d’avenir, en matière de résilience, de sécurité et d’emploi. C’est collectivement, que nous réussirons à faire durer ce succès. » conclut le Président.